Marathon de Barcelone 2017

Marathon de Barcelone 2017 By Francis

Pour cette année année 2017, le grand objectif était de passer sous les 3h00 au marathon. Et ce n’était clairement pas gagné. Pour mettre toutes les chances de notre côté avec Fred nous avons fait appel à un coach pour cette prépa marathon.

C’est parti alors pour 11 semaines à 5 entrainements hebdomadaires dans le froid, sous la pluie, de nuit à la frontale et même parfois par beau temps. La prépa a été variée mais aussi avec des séances bien costauds On s’est demandé pourquoi on faisait ça mais on est allé au bout et le jour de la course est arrivé.

On s’élance avec près de 20 000 coureurs annoncés à travers Barcelone avec un temps nickel. Le premier semi est assez vallonné.  En tout cas pas aussi plat que ce que j’espérais. Les sensations sont tout de même bonnes et on le boucle en 1h28 »55. Pile dans les prévisions.

La forme reste au beau fixe jusqu’aux environs du km 30. Après ça se gâte un peu. En arrivant sur le front de mer on prend un peu de vent et je sens que pour maintenir l’allure il faut quand  même plus luter. Apparemment on est pas les seuls puisqu’on double pas mal de coureurs. Mais on continue et vers le km 35 j’ai même l’impression de pouvoir accélérer. Ca ne dure malheureusement pas. Lors de la traversée du centre historique en descente Fred met une bonne accélération (km 39 en 3’56). Je suis mais à la sortie je prend un bon coup et sur la zone qui suit je ne tiens plus le rythme. Musculairement je ramasse et des alertes aux crampes dans un mollet commencent à me faire bien peur. Les 2 derniers km en faux plat montant sont très durs. L’allure descend jusqu’à 4’30 au km 42 mais l’arrivée est enfin là et je peux lever les yeux vers un chrono sous les 3h00. Ca y est c’est réussi. C’est top. Je retrouve Fred arrivé 25s avant. On va pouvoir fêter ça avec … de l’eau … puis quelques tapas et une bière.

897  900

Francis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.